Accueil 



 

  Accueil  



 

 

 

 

L'arrivée du chiot

Le refuge (cage) de votre chiot:

La cage est un outil très populaire, mais souvent mal utilisé ou encore considéré comme cruel. Il est donc essentiel de comprendre cet outil pour pouvoir l’utiliser de façon positive et efficace.

Quand et comment utiliser la cage ?

Tout d’abord, il est important de penser à la cage comme une aide à l’apprentissage de votre chien ou chiot et non pas un lieu de séquestration ou de punition pour votre compagnon canin. Sachez que plus tôt vous commencerez à l’utiliser, plus vous tirerez des bénéfices de son utilisation.

Apprentissage de la propreté

Une méthode qui a fait ses preuves pour la propreté est de mettre le chiot en cage pour la nuit. Mais attention, avec une cage trop grande le chiot pourrait se sentir seul et abandonné. Il est donc fortement conseillé d’avoir une cage de taille appropriée, c’est-à-dire suffisamment grande pour que le chiot ne s’y sente pas à l’étroit et suffisamment petite pour qu’il ne lui soit pas possible de se déplacer au cas où il ferait ses besoins dans la cage durant la nuit.

Si vous avez une cage trop grande pour votre chiot mais qui sera appropriée lorsqu’il aura atteint sa pleine maturité, il est également possible de mettre un séparateur pour l’empêcher de se déplacer d’un endroit à l’autre durant la nuit. Ainsi, votre chien apprendra à se retenir, mais il faudra s’assurer de ne plus lui donner à boire au moins 2 ou 3 heures avant le coucher et de le sortir pour ses besoins avant l’heure du dodo… Gardez à l’esprit qu’un chiot de quelques semaines ne peut pas se retenir plus de quelques heures.

N’oubliez pas: n’y a pas si longtemps, votre chiot vivait bien au chaud collé sur sa mère et ses frères et sœurs. Recouvrez la cage d’une couverture pour qu’il ne soit pas dérangé et pour le réconforter, donnez-lui un coussin, un toutou ou un objet doux… Soyez indulgent et patient.

Sentiment de sécurité

La cage peut servir de maison pour votre chiot lorsque vous partez, lorsque vous l’emmenez ailleurs ou pour passer la nuit. Avec quelques jouets, le chien ou le chiot s’y sentiront en sécurité et la considéreront comme un lieu sûr où ils peuvent se  réfugier pour des moments de solitude ou de repos.

Pour habituer un chien ou un chiot à la cage, il faut l’initier graduellement. Vous pouvez placer une gâterie à l’intérieur de celle-ci et le féliciter quand il y entre. Ne refermez pas la porte immédiatement pour ne pas l’effrayer et laissez-le explorer sa nouvelle demeure. Invitez-le à sortir en l’appelant par son nom et félicitez-le chaleureusement lorsqu’il le fait. Recommencez l’exercice.

Vous pouvez également mettre ses jouets au fond de la cage ou lui donner à manger à l’intérieur de celle-ci pour qu’il y retourne de lui-même.

Ne vous servez jamais de la cage pour punir ou sanctionner votre chiot: sa cage doit rester un endroit où il se sent bien et en sécurité.

Limitation des dégâts et protection du chien lors des absences

Beaucoup de chiens commencent à développer des anxiétés lorsqu’ils sont laissés seuls.

Si en plus, au retour de leur maître, ils se font discipliner parce qu’ils ont détruit quelque chose quelques heures auparavant, ils ne feront pas le lien avec leur action et ne comprendront pas pourquoi ils se font chicaner. Ils deviendront donc de plus en plus anxieux. Tout ceci peut être évité si on sait se servir d’une cage.

On parle ici d'une diminution de stress également pour vous. En vous servant d’une cage vous pouvez aller travailler l'esprit tranquille en sachant que votre chien est à l'abri de tout danger et qu’il ne fera pas de dégâts durant votre absence.